Publié le 11/10/17 par - Le fil rouge

L’histoire de notre nom

Une fois qu’un projet ou tout du moins une idée voit le jour, et bien il faut bien lui donner un petit nom ! Vous ne laisseriez pas votre enfant sans prénom. C’est exactement pareil pour un projet.

Au début on est tout excité, on a 10 000 idées qui fusent, on trouve des noms qui claquent, des petits jeux de mots, etc. Puis on fait un tour sur le site de l’INPI, et on se rend compte qu’en fait tout existe déjà. Il y a même des petits malins qui s’amusent à déposer des noms juste pour le plaisir histoire de se les faire racheter par ceux qui veulent vraiment s’en servir. En gros, il faut savoir que tous les mots ou presque de la langue française ont été déposés. Donc une fois que l’on sait ça, reste à effectuer des combinaisons de mots ou à carrément inventer des mots.  C’est à partir d’ici que les choses se complique…

On a passé des heures et des heures à chercher des jeux de mots, à créer des mots, on a même traduit certains mots dans toutes les langues possibles et inimaginables. On a parcouru les sites de synonymes, d’acronymes, d’homonymes bref de tout ce qui se finit en nymes. On a fait des brainstorming avec des amis, on a demandé à tante Yvette, au voisin, au boulanger mais rien ne vain. Alors bien évidemment, je vous passe les noms qui nous sont venus en tête.

Et puis, un jour d’été, notre cerveau, dans un dernier effort, format le mot IDEOTOPIE.

Quelle est l’histoire de notre nom IDEOTOPIE ?

Quand nous parlons de notre activité, le premier réflexe que vous avez, et c’est normal, c’est de nous demander d’où vient notre nom.

Ah vous aimez bien les histoires, hein ?! Hey bien, la notre mérite toute votre attention. Un jour, il nous est arrivé quelque chose d’incroyable. Nous étions en plein périple dans le désert du Namib. En raisons des conditions climatiques, on s’arrêta pour la nuit. Nous installâmes notre campement qui se limitait à une tente et un réchaud. Notre tente pliait sous le vent et nous entendions nos chameaux en proie à la panique. Soudain la fermeture de notre tente s’ouvrit, notre cœur battait la chamade. Soulagés, c’était un vieil homme du désert qui nous offrait son aide. Il nous invita à le suivre dans son refuge non loin de là. Il nous a raconté l’histoire de son peuple, nous servit à manger, et une fois la tempête terminée, on s’endorma sous un dôme d’étoiles. A notre réveil, il n’y avait plus de refuge et plus de vieil homme. seul cette phrase écrite dans le sable « Et si vos idées vous amenaient à un monde sans défaut ».

Elle est cool cette histoire, dommage que ce ne soit pas la vraie version ! Plus simplement, je suis passionnée d’astronomie, mon rêve voyager dans l’espace, alors je voulais quelque chose autour du monde et de l’univers. Marion, venant d’un milieu artistique, nous voulions conjuguer les deux. De là est venu le nom IDEOTOPIE ! Imaginez une planète autour de laquelle gravitent des idées qui s’entrechoquent, entraînant ainsi de belles créations !

Le logo, on en parle ?

Bon alors une fois que le nom est trouvé, on pense qu’on a fait le plus gros du travail, mais que nenni (expression plus utilisée depuis 200 ans). Il reste en suite à définir toute la charge graphique de la marque. Les couleurs, le logo, en gros toute l’identité graphique de la marque.  Comme vous le voyez juste en dessous, il nous aura fallu plusieurs semaines, non plusieurs mois même avant d’arriver au logo que vous connaissez aujourd’hui. Quand je revois notre première esquisse (enfin on l’a quand même fait imprimer à l’époque sur tous nos supports de communication…) j’ai l’impression de voir un vieux logo des années 70 ! J’aimais bien aussi cette tête avec cet anneau autour ! La version définitive apportée par notre Jean-Baptiste est quand même pas mal du tout. Mais c’est qui ce Jean-Baptiste ? Je vous le dirait dans le prochain post 🙂 !

Et vous, racontez moi l’histoire de votre marque, vous êtes passés par les mêmes étapes, les mêmes recherches, bref les mêmes difficultés ?!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *