Publié le 27/09/17 par - Le fil rouge

La naissance

Toute bonne histoire commence toujours pas son début.

Où est né Ideotopie ?

Je ne vais pas faire durer le suspens, puisque la chute n’est pas non plus à en tomber de sa chaise, tout a commencé à Rennes. Oui cette petite ville situé pile au milieu de la carte quand on regarde l’axe Paris/Brest. A 1h de la mer, à 1h de Nantes mais à 1min à peine de tous les bons pubs.

Pour ma part, je travaillais comme juriste au sein d’un service contentieux (ah oui premier détail qui a son importance, je viens de la filière juridique et non artistique!). Je faisais un métier plutôt valorisant, tous les matins je m’imaginais endosser mon costume de superwoman pour que justice soit faite. Mais la superwoman a vite déchanté et en à peine 5 ans de travail, la vie de bureau avait déjà eu raison de moi. L’absence totale de créativité dans mon métier me bloquait énormément. Je n’avais qu’une envie, tout quitter pour mener la même vie que Patti Smith (à ses débuts bien sur, je chante trop mal pour espérer devenir une rockstar). Alors j’ai pris mon courage à deux mains, j’ai quitté mon job, mon CDI, mes tickets restaurants, mes primes de vacances, la totale. Contrat rompu et clefs d’un atelier en poche, c’est une nouvelle vie qui pouvait commencer.

J’ai créé la marque de vêtement Al Blimsey, je peignais des animaux un peu farfelus sur vêtements ! Je voulais que les gens portent l’animal qui était en eux ! J’ai développé deux collections “les drôles d’oiseaux” et “felinstar” qui ont plutôt bien marché. ça m’a voulu de bonnes suées de m’occuper de la créa, des stocks, de la comm’ de la paperasse, il faut vraiment activer le mode multitâches et être ultra organisé parce-que sinon on se noie vite.

Peu à peu j’ai voulu passer à l’étape supérieure et créer un projet d’une toute autre dimension.

La rencontre avec Marion

Je partageais mon atelier avec Marion ! Costumière pour le théâtre, Marion a été un vrai crush amical. On passait nos journées à parler créa, tatouages, cinéma et entre deux fous rire nous allions nous acheter des pâtisseries. C’était comme une évidence, je voulais travailler avec cette nana passionnée, déjantée et pleine de talent !

J’ai présenté l’idée à Marion de proposer des dessins personnalisés aux particuliers en s’entourant de toute une communauté d’artistes. Marion à tout de suite été emballée ! On en a parlé pendant des heures et des heures. J’ai cru qu’elle serait ultra investie au début seulement, chaque nouveau projet est toujours super excitant, par contre quand il s’agit de mettre la main à la pâte ça devient plus compliqué. Mais ça a été tout le contraire, je crois bien que sa motivation égalait voir dépassait la mienne, Ideotopie (nom qui n’est arrivé que bien plus tard) est alors né!

Le projet a bien énormément évolué au fil des mois qui suivirent. Vous ceux qui ont loupé tout ça, on va revenir sur ces événements dans les posts suivants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *